Questions de côtes

Recommandations

Vous avez certainement remarqué dans la présentation, que la multitude d'échelles qui sont susceptibles de rouler sur de la voie de 45 mm n'est pas sans poser un problème. A défaut de normes, nous avons opté pour une recommandation. Si nous pouvons faire rouler n'importe quoi, n'importe comment et n'importe où semble t-il ,dans la réalité du terrain il en est légèrement autrement..
Nous traiterons en premier lieu de la voie et ensuite les roues. Si pour l'écartement tout le monde tombe d'accord pour 45 mm entre deux files de rails. Il faut aussi penser à la sur-largeur dans les courbes. Là, avec l'expérience de certain membre de notre club il semble qu'un-demi millimètre est suffisant donc nous aurons 45,5 mm dans les courbes pour la voie. Un autre problème surgit, au niveau des coeurs d'aiguilles, il touche aussi bien la voie que les roues. Suivant l'échelle, le boudin de la roue est totalement différent. Autant pour sa largeur que pour sa hauteur, sans oublier la cote entre les faces internes des roues du même essieu. Nous sommes bien obligé de respecter une tolérance minimum pour chacun.
Donc arbitrairement pour passer dans les aiguilles nous allons proposer un boudin de 1,5 de largeur, sa hauteur sera elle comprise entre 1,5 et 2 mm. Celle-ci simplement pour ne pas taper le fond du coeur d'aiguille. Toujours pour passer les aiguilles, nous avons besoin d'une cote interne entre les roues. A l'expérience cette cote doit être entre 40,3 et 40,5 mm, toujours dans un souci de pluralité, c'est celle qui accroche le moins au passage suivant les types de voies commerciales. La liaison entre la roue et la voie est maintenant établie.
Nous passons à la roue. Son diamètre n'a aucune importance. Celui de l'axe de l'essieu guère plus. Mais la bande de roulement elle, en à une, toujours dans la même approche cette bande doit être comprise entre 5 et 5,5 mm. Théoriquement, le bandage de roue doit avoir une pente de 3 %, et posséder un léger congé entre le boudin et la bande de roulement. Si pour les voitures et wagons cela peut être utile, la question est restée entièrement ouverte pour les locomotives..
Un petit dessin récapitulatif de l'essieu concrétisera le propos :