LES AMENAGEMENTS
Cliquer sur l'image pour l'agrandir


Aiguillage double
(184 mm / 127 mm)

Les aiguillages et la voie

La voie :
La voie est constituée de 3 profilés 20 x 10 pour les rails et de U de 35 mm pour les traverses. Elle repose sur un lit de ballast. Les courbes minimales sont de r = 14,5 m. Elle est au double gabarit de 127 et 184 mm.
Construit par éléments de 3 m droit ou courbe les rails sont assemblés sur place par soudure électrique sans joint de dilatation.

Les aiguillages :
Ils sont construit sur gabarit avec une partie droite et une courbe au rayon de 14,5 m.Ils sont au double écartement de 127 et184 mm. ce qui complique notablement leur conception.
Les lames d'aiguilles sont usinées à la fraiseuse et leur mobilité utilise la flexibilité du métal. Des contre rails placés judicieusement facilitent l'inscription

des essieux.
Leur commande peut ête manuelle, électrique ou libre ( pour les aiguillages talonables)

  • La commande manuelle est constituée d'une poignée au ras du sol intégrant un loquet qui se vérouille par son propre poid lorsqu'il est positionné.
  • Pour les aiguillages libres (talonables) le loquet est simplement bloqué en position haute.
  • La commande électrique est assurée par moteurs:
    -Un moteur de photocopieuse avec dispositif anti pincement pour l'aiguillage
    principal sous le tunnel.
    -Un motoréducteur pour les autres aiguillages. La translation se fait par l'intermédiaire d'une vis sans fin combinée à un amortisseur destiné à protéger les commandes des talonnages intempestifs. Des contacts de fin de course coupent l'alimentation du moteur et conectent les voyants de positionnement sur le tableau de commande. L'ensemble est protégé par un solide capot en tole.

La commande s'effectue à pied d'oeuvre pour les commandes manuelles ou à partir du tableau de commande situé dans le garage pour les commandes électriques. Leur position est signalée par des voyants lumineux.
Pour les aiguillages d'entrée de gare et de dépot la commande ne peut s'effectuer que si le carré placé en amont est fermé et si aucune circulation ne se trouve sous le tunnel.

aig


 

La signalisation

Le tunnel étant construit en amont de la gare, lorsque les trains en service étaient nombreux certains d'entre eux devaient stationner sous le tunnel.
Cette situation risquait de provoquer des réactions parmi les plus jeunes voyageurs.
Pour remédier à cet inconvénient ,les responsables décident de créer un

"canton-tunnel" et une deuxième voie de gare.

Matériel utilisé :

Un générateur 24 V.

Un panneau lumineux pouvant présenter le carré (deux feux rouges superposés) ou la voie libre ( un feu vert) placé à l'entrée du tunnel.

Un indicateur de direction au dessus du panneau lumineux pouvant présenter un ou deux feux blancs selon la voie choisie.

Une plaque "D" lumineuse indiquant la direction du Dépot.

Deux cellules photo-électriques à l'entrée et à la sortie du tunnel sont chargées de détecter la présence d'un train ou d'un obstacle..

Un central installé à l'intérieur du tunnel composé de quatre relais assure la

commande de l'ensemble.

Deux hublots lumineux qui s'éclairent au passage du train permettent de rassurer les plus jeunes passagers.

Un tableau lumineux installé dans le garage des locomotives permet de commander le signal d'entrée ainsi que les aiguillages électriques. Il permet de connaître grâce à des voyants lumineux l'occupation du tunnel par un train ou un obstacle ainsi que le tracé des itinéraires.

Utilisation pratique :

Il est bien entendu que les utilisateurs doivent être prévenus du fonctionnement de cette signalisation et en respecter les indications.
Un train se présente à l'entrée du tunnel :

Si le signal présente un feu vert ,il peut continuer son chemin et l'indicateur de direction lui indique la voie vers laquelle il est dirigé ( 1 feu:voie de gauche, 2 feux :voie de droite, 2 feux + "D" éclairé: voie du dépot) .

Dés qu'il pénètre dans le tunnel le signal présente le carré et les hublots s'éclairent.

Si le signal présente le carré le conducteur doit s'arrêter avant de le franchir et attendre la voie libre.
Le carré est fermé automatiquement par la présence d'un train (ou d'un obstacle) sous le tunnel ou par le responsable pour pour modifier l'itinéraire ou pour retenir volontairement le train.

Nota : Aucune manoeuvre de l'aiguillage ne peut être effectuée si le signal n'est pas fermé ou si un train se trouve sous le tunnel.


Différentes présentation du panneau de signalisation



Commande manuelle

Moteur sans capot

Moteur avec capot

Moteur à vis sans fin

Moteur attelé à l'aiguillage
 

Panneau de signalisation

Central signalisation
et cellule de sortie

Tabeau de commande